TOURISME EN AUBRAC PRES DES MAZES

 

 

Les lieux :

Ici à mille mètres d’altitude, à quelques kilomètres des chemins de saint Jacques de Compostelle, la nature est belle et sauvage avec des immenses tapis de fleurs printaniers aux couleurs multiples et changeantes. Sur le plateau de l’Aubrac les pâturages moelleux et verdoyants ondulent au rythme des vents. Ils  couvrent les versants jusqu’aux forêts de hêtres  de châtaignés et de chênes, tout y est enchantement et exubérance végétale. Les sentiers sont fabuleux de découvertes. Les « boraldes », rivières torrentueuses descendant des monts d’Aubrac jusqu’au Lot 1000 mètres plus bas, sont souvent violentes, mais toujours mystérieuses et envoûtantes sous leur  épais manteau forestier.

Dans un environnement pareil la balade et la randonnée sont toutes indiquées. Soit  partir à la redécouverte des  drailles anciennes et oubliées pour les plus hardis, soit choisir par exemple la balade balisée à partir de Mazes vers Aurelle, village du bout du monde abandonné par ses habitants partis s’installer en Argentine. Pourtant quelle présence en ces lieux ! avec cette chapelle Romane restaurée et ces maisons victimes du temps avec leur jardin non retourné.

Avec quelques membres de l'équipe municipale nous avons ouvert et balisé 3 boucles totalisant 35km et inscrites au PDIPR du département.

Des randonnées aussi d’une quinzaine de kilomètres, voir le guide CHAMINA Aubrac ; les 14 et 15  passent à quelques centaines de mètres « des Mazes » et de nos chambres d’hôtes.

D’autres nombreuses encore, vers les boraldes ou sur les monts d’Aubrac, là où passent les chemins de saint Jacques.

Les cueillettes, les champignons, les mûres  et les châtaignes à l’automne, à l’inter saison nous proposons entre autre des plats complets cuits au four à pain, et pour dessert une rotie de châtaignes arrosée d’un  saint Chinian.

La pêche sportive à pratiquer sur le plateau ou bien dans les Boraldes ou bien ancore plus bas et plus tranquille mais tout aussi experte dans le lot et sa magnifique retenue de Laus très prisée des connaisseurs. (à noter une école de pêche à Saint-Laurent d'Olt)

La fête de la transhumance vers la fin mai, et ses nombreuses manifestations, mais c’est surtout la fête des bêtes comme l’on dit. Les belles Aubraciennes arborant fleurs, drapeaux et cloches gravissent les 1000 mètres de dénivelé par troupeaux entiers pour se rendre des vallées ou des causses sur le plateau qui devient lieu d’estive. Les accompagnateurs revêtent à l’occasion des costumes d’époque. Les veaux font le trajet en camion,  le moment des retrouvailles entre  mères et enfants est très très fort. Quel beau spectacle alors jusqu’au début octobre que ces nombreux troupeaux dans des pâturages de rêve avec ces vaches à la robe blonde et aux yeux maquillés de noir, donnant à leur regard une profondeur incommensurable.

Le Brame du cerf, de la mi-septembre à la mi-octobre donne une idée de la naissance du monde, cette sortie à la tombée de la nuit est encadrée par des agents de l'ONF, elle se termine par une soupe à l'oignon.

Les sorties :

-         faire une overdose de paysages somptueux en circulant sur le plateau de l’Aubrac et ses contreforts sur de petites routes ou le qualificatif de touristique ne conviendrait pas, c’est plus que cela.

-         Evidemment, fréquenter les nombreux restaurants et se faire plaisir en retrouvant «  le bien mangé », avec des produits que l’on ne retrouve que dans le commerce local. Il faut aussi au moins une fois manger au buron ; il y en a un tout prêt des Mazes.

-         Dans le même registre « les marchés nocturnes », nombreux émaillent les soirées d’été . Folklore et animations diverses, repas pris ça et là : Aligot de Gérard,  marinade de truite  d’Anne et stephane, Cabicou de Josette, bière d’Olt, gâteau à la broche de gigi etc.

-         Des musées aussi, nombreux , ils sont au nombre de quarante deux ; nous citerons en particulier le musée des beaux arts Denys-Puech à Rodez, le musée des arts et métiers du Rouergue de Salles la source, le musée archéologique du Rouergue Montrozier.

-         Conques demeure un site de notoriété  internationale, et Micropolis dans un autre domaine vaut largement le déplacement jusqu’à saint-Léons, pays de Jean-Henri Fabre, entomologiste de renom (voir aussi son musée).

-         A noter à saint Geniez d’Olt  l’ouverture du parc de l’aventure pour les sportifs et amateurs d’émotions.

-         Nous tenons à votre disposition une documentation touristique et des guides. Les offices du tourisme  sont à même de vous apporter tous les détails sur le calendrier des festivités et les divers stages et visites..

L'annuaire des maisons d'hôtes de caractère et de prestige

 

VOIR LE SITE

CURIOSITE A VOIR ABSOLUMENT

 

GUIDE CHAMINA AUBRAC

LES CIRCUITS 14 ET 15 passent prés des Chambres d'Hôtes des MAZES